Un centre 100 % dédié à l’innovation

Sur son site de 2.29 ha, le SCRADH dispose de ses propres bureaux, infrastructures et équipements dédiés uniquement à l’expérimentation.

Un centre 100 % dédié à l’innovation horticole

En fois retirées les surfaces de circulation, la surface en expérimentation propre au Scradh est de 10 710 m² avec :

  • Surface totale couverte (serres verre ou plastique DPG, tunnels ou ombrière) : 6070 m² (soit 57% de la surface des essais).
  • Surface en culture de plein air : 4 640 m² (43% soit de la surface des essais).

De plus, le Scradh dispose d’une surface supplémentaire en expérimentation chez nos partenaires, de près de 7 150 m² en culture de plein air.

Des équipements lourds afin d'innover pour tout type de culture

La station est bien équipée afin de traiter les problématiques des cultures sous abri et de la pépinière méditerranéenne. Pour les cultures sous abris, on notera la forte spécialisation dans la culture hors-sol.

Les serres et abris :

  • Cultures hors sol sous serre pour les roses, gerbera, anémone et renoncule, Anthurium, Arum et autres bulbes, plantes de pépinière.
  • Cultures en pleine terre sous serre et tunnels :  Alstroemeria, cultures à cycles court (8 mois maximum).

L’extérieur (plein champ ou hors sol) :

  • Fleurs coupées : environ 1900 m²
  • Feuillages à couper : environ 300 m²
  • Pépinière : 6 aires de culture hors sol des conteneurs soit 1330 m² utiles et 1110 m² de pleine terre.

Surface totale des parcelles au Scradh de 4640 m², auxquelles il faut ajouter également une parcelle de 4150 m² au Lycée d’Hyères et une de 3000 m² à celui d’Avignon.

Un matériel de pointe et des équipements spécifiques

Pour établir des références directement transposables en entreprise, la station dispose d’équipements proches de ceux des producteurs. Toutefois, pour les besoins des expérimentations ou de l’innovation nous disposons également d’outils spécifiques de pointe, développés ou acquis en fonction de nos programmes.

Les unités d’expérimentations couvrent approximativement 1.24 ha et se répartissent en trois catégories.

  • 4640 m² de surface d’expérimentation en plein air : 1600 m² d’aires de culture pour conteneurs et 3040 m² de culture en pleine terre. Irrigation et fertilisation indépendantes pour certaines zones, avec gestion par ordinateur d’arrosage. Recyclage des solutions nutritives sur la pépinière hors sol.
  • 1214 m² de surface d’expérimentation sous 6 tunnels plastiques et ombrière : 75% pour la culture hors sol et 25% pour la pleine terre. Irrigation et fertilisation indépendantes pour certaines zones, avec gestion par ordinateur d’arrosage. Chauffage à air pulsé. Un Fog system (marque Dutrie) pour la multiplication en pépinière.
  • 4856 m² de serres d’expérimentation, dont 3000 m² de serre verre : 9 compartiments pour la culture pleine terre et 24 pour le hors sol (73%). Le climat et l'irrigation de l'ensemble des serres d'expérimentation sont gérés par ordinateur, certains essais disposant de leur propre système informatique. Certains compartiments sont également équipés de systèmes d'éclairage photopériodique et/ou photosynthétique, de rideaux d'occultation ou d’écrans thermiques, de systèmes d'injection de CO2, de refroidissement du sol, du recyclage des solutions nutritives, de compteurs (énergie, CO2, eau, électricité), etc.

Parmi équipements significatifs soulignons

  • 1 ordinateur de gestion climatique : aération, chauffage, éclairage photopériodique et photosynthétique, brumisation, CO2, écrans d’occultation et d’ombrage.
  • 2 ordinateurs de gestion de l’irrigation, la fertilisation, le recyclage et la désinfection des solutions nutritives recyclée.
  • 3 unités de réfrigération de l’eau pour le refroidissement des milieux de culture, dont 2 réversibles (refroidissement/chauffage).
  • 1 groupe électrogène et 2 chaudières,
  • Un réseau de compteurs (gaz, calories, volumes) et d’enregistreurs de température avec enregistrement et stockage automatisé des données.
  • 2 chambres froides pour la conservation des fleurs/feuillages et la vernalisation des plants.
  • 1 chambre climatique pour les essais de tenue en vase des fleurs coupées et la tenue des plantes en pot
  • 2 unités de chloration pour la désinfection des solutions recyclées.
  • Près de 1000 m² d’abri avec éclairage photosynthétique (en 5 unités différentes).
  • Plusieurs ordinateurs équipés de logiciels de traitement statistique destinés à l’interprétation des résultats et la réalisation des comptes rendus.
  • des installations dites « BPE » (1 local de stockage des produits phytosanitaires, 1 petit laboratoire de préparation des bouillies nécessaires aux essais d'homologation, contenant tout le matériel nécessaire).
  • Un système de protection et télésurveillance des installations

Des partenariats pour traiter de la pépinière pleine terre

En 2007, le SCRADH et l’EPLFPEA-Agricampus de Hyères ont signé une convention de partenariat pour l’expérimentation en pépinière et paysage. Dans le cadre de cette convention le lycée met à disposition de la station des parcelles de terrain pour des essais plein champ en extérieur (approximativement 5000 m²) ainsi qu’occasionnellement du matériel lourd de travail du sol et de production de plants en gros sujets. Une convention semblable a été signée en mai 2009 avec l’EPLFPA d’Avignon pour la mise à disposition d’une parcelle de 3000 m² pour des essais plein champ en extérieur. 

De plus la station dispose de parcelles mises à dispositions par les services espaces verts des villes de Hyeres et La Valette-du-Var afin de tester in situ de nouveaux végétaux.

Le Scradh en quelques questions

Trouvez les réponses aux questions les plus posées

En savoir plus

Devenir Adhérent Scradh

C’est faire fonctionner votre station, la conforter financièrement et assurer son avenir.

En savoir plus

© 2013 Scradh - Réalisation Metycea

  1. Crédits
  2. Plan de site
  3. Mentions légales

Haut